17 septembre 2017

Wolfblood



Présentation :


Créée par : Debbie Moon (2012).

Acteurs principaux :Aimee Kelly (Maddy), Bobby Lockwood (Rhydian Morris), Kedar Williams-Stirling (Tom), Louisa Connolly-Burnham (Shannon).

Genres : Drame, Fantastique, Action. 

Nationalité : Britannique.

Format : 26 min.

Synopsis :

"Nouvel élève au lycée Stoneybridge, Rhydian, qui se croyait jusqu'alors seul au monde, croise le chemin de Maddy, dont il découvre la vraie nature. Alors qu'ils apprennent à se connaître, ils confrontent leurs expériences. Une aubaine pour le jeune hommr, vu que sa nouvelle camarade a appris à contrôler ses pouvoirs depuis l'enfance..." (Allociné).



Liens des chroniques :
Saison 1

Wolfblood - Saison 1


- 13 épisodes.
               
Synopsis :

"Nouvel élève au lycée Stoneybridge, Rhydian, qui se croyait jusqu'alors seul au monde, croise le chemin de Maddy, dont il découvre la vraie nature. Alors qu'ils apprennent à se connaître, ils confrontent leurs expériences. Une aubaine pour le jeune hommr, vu que sa nouvelle camarade a appris à contrôler ses pouvoirs depuis l'enfance...(Allociné).


Chronique d'Artémis :

Ce que j'ai aimé : 

La mythologie des Wolfblood est vraiment bien imaginée. Ils sont proches des loup-garous (qui n'existent pas dans cette série) mais pourtant très différents. Les paysages sont magnifiques, ainsi que la musique qui fait très celtique. Les personnages sont plutôt bien développés, et on sent que la créatrice veut nous emmener quelque part ; elle sait déjà les secrets qui sont à découvrir et ne fait pas comme la plupart des séries qui commence à un point A, et finissent on ne sait où. L'intrigue est bien là, construite à l'avance. Aussi, ce qui est intéressant, c'est que l'histoire ne se concentre pas exclusivement sur Maddy et Rhydian, mais également sur Shannon et Tom (qui sont les meilleurs amis de Maddy). Leurs histoires comptent également. 

Ce que je n'ai pas aimé :

Même si les épisodes ne durent que 25 minutes environ, c'est long. L'intrigue est longue à se développer, à avancer. Les personnages wolfblood devant se mêler aux humains, ça devient vite lassant car on ne voit que des histoires de lycéens qui ne valent pas grand chose. J'aurais aimé voir plus de situations critiques, plus de fantastique et de wolfblood. En espérant que ça s'améliore dans la suite... 


J'ai donné un 14/20 à cette première saison !

The Bold Type


Présentation :


Créée par : Sarah Watson (2017).

Acteurs principaux : Katie Stevens (Jane), Aisha Dee (Kat), Meghann Fahy (Sutton), Matt Ward II (Alex), Melora Hardin (Jacqueline Carlyle), Sam Page (Richard Hunter).

Genres : Comédie, Drame. 

Nationalité : Américaine.

Format : 45 min.

Synopsis :

"Les aventures personnelles et professionnelles de Jane, Kat et Sutton, trois amies new-yorkaises qui réalisent leur rêve en travaillant pour Scarlet, un magazine féminin à succès. Mais alors qu'elles tentent de trouver leur place au sein de cet univers glamour et sans pitié, elles vont aussi devoir s'accomplir en tant que jeunes femmes, entre histoires d'amour, trahisons, et dictat des réseaux sociaux." (Allociné).

NB : Inspiré de la vie de Joanna Coles, ex-rédactrice en chef de Cosmopolitan.


Liens des chroniques :

Saison 1

The Bold Type - Saison 1




- 10 épisodes.
               
Synopsis :

"Les aventures personnelles et professionnelles de Jane, Kat et Sutton, trois amies new-yorkaises qui réalisent leur rêve en travaillant pour Scarlet, un magazine féminin à succès. Mais alors qu'elles tentent de trouver leur place au sein de cet univers glamour et sans pitié, elles vont aussi devoir s'accomplir en tant que jeunes femmes, entre histoires d'amour, trahisons, et dictat des réseaux sociaux.(Allociné).


Chronique d'Artémis :

Ce que j'ai aimé : 

Cette série met clairement les femmes en avant, et c'est ça qui est génial. Jane, Kat et Sutton sont vraiment très inspirantes et on s'attache de suite à ces jeunes femmes. Comme le dit le résumé ci-dessus, elles vont devoir s'accomplir en tant que femmes, faire des choix parfois difficiles mais nécessaire pour avancer. Elles sont confrontées à des situations compliquées, rencontrent des personnes qui, pour le magazine, partagent leurs histoires afin de faire bouger le monde. Beaucoup de sujets difficiles et tabous sont abordés dans cette première saison, et j'ai trouvé cela vraiment audacieux, tout comme ces jeunes femmes qui le sont aussi (Bold, en anglais, d'où le nom). 

Ce que je n'ai pas aimé :

Et bien, j'ai à peu près tout aimé. Les personnages sont réalistes, avec leurs défauts et leurs qualités. Pourtant, je ne peux pas me résoudre à donner plus de 17 à cette première saison. Peut-être ai-je trouvé que certains sujets auraient pu être plus développés... Et surtout, on ne connaît quasiment pas le passé/histoire des trois personnages principaux, ce qui est plutôt incroyable étant donné qu'on les suit tout le temps. On en apprend quelques bribes, évidemment, mais pas assez. Sûrement qu'on en saura plus dans la saison 2 (s'il y en a une ^^).



J'ai donné un 17/20 à cette première saison !

7 septembre 2017

Lucifer saison 2



- 18 épisodes.


Synopsis:

" Fatigué d'être le "Seigneur des Enfers", Lucifer Morningstar abandonne son royaume et s'en va à Los Angeles où il est propriétaire d'une boite de nuit appelée "Lux". Lucifer à reçu le don de contraindre les gens à révéler leurs désirs les plus profonds. Un soir, Lucifer assiste au meurtre d'une chanteuse Pop devant son club. Il décide donc de trouver et punir le coupable et croise sur son chemin une policière nommée Chloé Decker, qui résiste à son don et lui met des bâtons dans les roues. Pendant que Lucifer et le lieutenant Decker font équipe pour trouver le meurtrier, Dieu envoie l'Ange Amenadiel sur Terre pour convaincre Lucifer de régner à nouveau sur les Enfers." (Wikipédia)


Chronique de TheDarkSideCook:

Ce que j'ai aimé:

L'évolution des personnages. Ils prennent beaucoup en profondeur notamment Maze et Amenadiel. J'ai beaucoup aimé aussi le personnage de Charlotte, la mère de Lucifer et Amenadiel. Calculatrice, dangereuse mais remplie d'amour pour ses enfants. Elle m'a rappelé notamment le personnage de Cersei de Game Of Thrones.

Ce que je n'ai pas aimé:

Chloé Decker. Elle m'insupporte. Elle ne voit que son propre nombril, sous estime Lucifer et punaise, elle est vraiment pas fut-fut ! 
Un autre bémol c'est le nombre d'épisodes. Ils auraient du garder le format 13 épisodes car 18 c'est beaucoup trop long en sachant que les seules choses intéressantes se passent pendant les 10 dernières minutes de l'épisode. 



Je donne la note de 14/20 à cette saison en espérant que la prochaine ne soit pas aussi longue et que Chloé décide ENFIN à devenir intelligente.